By: Christofer On: juillet 22, 2015 In: Naturisme Commentaires: 0

Parce que pratiquer le naturisme c’est avant tout aspirer à un contact plus étroit avec la nature, les 155 centres de vacances naturistes Français, et tout particulièrement celui du CHM Montalivet, qui en est le précurseur, attirent les touristes du monde entier. Plages gigantesques, activités adaptées mais aussi prestations haut de gamme avec des espaces affichant des infrastructures répondant aux normes en vigueur dans les campings 4 et 5 étoiles, la France se veut être une destination naturiste assumée, proposant aux adeptes de cet art de vivre, de le pratiquer en toute décontraction dans des endroits où nature, respect et bien être sont de mise.

La première destination naturiste au monde

Comptant plus de 16 millions d’aspirants naturistes, la planète terre en dénombre pas moins de 2 millions en France s’y adonnant régulièrement, sans compter les naturistes étrangers estivaux, profitant de notre beau pays pour gouter aux bienfaits de l’hébergement de plein air dans le plus simple appareil.

Piscines dédiées, fédération nationale veillant au grain, camping affichant des prestations hôtelières mais également clubs sportifs, et campagnes de promotion, la France tient la dragée haute à ses concurrents en matière de diversité, lui permettant ainsi de conserver sa place de leader.

Un vent de liberté

Intéressant principalement une clientèle de jeunes (45 % des pratiquants naturistes à moins de 30 ans), le naturisme en France se veut jeune et à la page. La plupart des campagnes s’attèlent à offrir à cette clientèle des activités qui leurs correspondent. Surf, soirées festives, supérettes bios, spas bien être, ou encore hébergements écolos et sports favorisant la détente à l’image du yoga, l’art de vivre naturiste Français se veut moderne et proche de l’environnement.

Une façon d’allier bien être et respect de la nature tout en s’attelant à préserver et adopter une image de soi qui se veut plus positive et assumée. C’est ca le naturisme en France : s’aimer comme l’on est et accepter l’autre dans sa différence en cultivant les notions de respect et de tolérance au sens large du terme.

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.