By: Christofer On: février 28, 2019 In: Voyage Commentaires: 0

Deuxième plus grande ville du Costa Rica, Alajuela est depuis des années un passage obligé, en particulier pour les amoureux de la richesse naturelle costaricaine. Elle abrite en effet de remarquables merveilles naturelles qui se caractérisent par une topographie hétérogène, avec la forêt pluvieuse et les plaines exubérantes. À part cela, elle cache également l’histoire de l’une des plus importantes batailles pour l’indépendance du pays : la bataille de Rivas. Découvrez donc ci-dessous les meilleures visites à faire dans cette ville.

Visiter le Teatro Municipal au cours d’une escapade au Costa Rica

Juste devant le Parque Central, dans la zone nord, se trouve le Teatro Municipal. Il s’agit d’un édifice de style néo-colonial. Le théâtre d’Alajuela est considéré comme le troisième du pays, après le théâtre national et le théâtre Melico Salazar dans la capitale San José. Il a été conçu à partir des plans de l’architecte costaricien José María Barrantes, au début des années 50. L’art déco se remarque dans la façade de l’édifice. Cet architecte est d’ailleurs le plus haut représentant de l’Art déco et du néocolonialisme du pays.

Pour son style architectural, le théâtre est également reconnu comme un bel exemple des arts scéniques costariciens. Le théâtre municipal d’Alajuela compte environ 300 sièges ainsi qu’un équipement moderne. En visitant le théâtre durant un séjour au Costa Rica, les bourlingueurs auront la chance d’assister à de nombreuses représentations gratuites. À part cela, ils pourront assister à une multitude d’évènements culturels telle que des spectacles de musique ou de danse.

Explorer le parc Central Tomás Guardia

C’est au centre de la ville que l’on trouve le parc Central Tomás Guardia. Il est aussi connu comme « Parque central » ou encore le « Parque de los Mangos ». Établi en 1890 par l’architecte italien Rogelio Bernini, le parc a été inspiré des jardins de la Renaissance, avec une fontaine au milieu. Il est constitué d’espaces verts de configuration géométrique qui sont encadrés par des manguiers. À partir de ce noyau urbain, une magnifique série de bâtisses de grande valeur historique et architecturale ont été construites.

Le parc est très fréquenté par les locaux pour se retrouver ou bien se reposer à l’ombre des manguiers. De nombreux événements artistiques et culturels s’y déroulent tout au long de l’année. Chaque dimanche matin par exemple, les voyageurs pourront assister à un concert de groupes de musique, puis se promener dans les stands de la foire artisanale.

La place Juan Santamaría, un monument emblématique d’Alajuela

Il s’agit d’une célèbre place qui abrite un ensemble sculptural qui rend hommage au héros national Juan Santamaría, originaire d’Alajuela. Elle est même considérée comme une importante icône de la communauté d’Alajuela ainsi que tous les Costariciens. À titre de rappel, Juan Santamaría a sacrifié sa vie pour sauver le pays au cours de la Campagne Nationale contre les flibustiers de William Walker. Ce qui constitue un acte glorieux pour un peuple pacifique tel que les Costariciens.

Ciselée le 15 septembre 1891 par le sculpteur français Aristide Onésime Croisy, la statue en bronze du héros de la guerre est encerclée par des canons. Une végétation symbolique se trouve autour du piédestal. À l’évidence, les voyageurs seront étonnés de voir ce monument à la défense de la liberté et de l’indépendance du Costa Rica. À noter que la statue capte le moment où le héros se préparait à mettre le feu au mesón de Guerra, une auberge qui domine la ville et où se trouvait l’ennemi.

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *