By: Christofer On: août 17, 2015 In: Uncategorized Commentaires: 0

Parmi ces idées reçues que nous avons tous à propos des artistes peintres, vient en plus du caractère maudit du personnage un certain romantisme, notamment lié à l’atelier de l’artiste, souvent représenté comme une verrière où la lumière est de la meilleure exposition possible. Aujourd’hui, question esthétique ou pratique, la verrière a quelque peu disparu des logements, ce qui la rend d’autant plus appréciée. Toutefois, certains points sont à observer de près pour bien choisir sa verrière, et s’assurer de la bonne mise en place du projet d’intérieur.

Quel type de verrière choisir, et pour quelle utilisation ?

Dans le but de laisser passer la lumière un maximum, la verrière sera le plus souvent à grande majorité composée de verre et d’acier, quand traditionnellement elle était composée d’une structure unique par soudure de diverses barres de métal, type acier, allant des pieds au sommet de la verrière. Cette méthode, dite traditionnelle est aujourd’hui encore l’assurance de la meilleure réalisation, assurant le travail d’un artisan spécialisé, avec soudure et découpes de qualité.
Outre ce système qui est le plus onéreux, existent aujourd’hui d’autres méthodes, qui se montreront moins coûteuses, mais également d’une moins belle finition et se dégraderont plus vite.
Il s’agit ainsi des structures pliées, par machine, utilisant une taule de 2 mm d’épaisseur pour dessiner l’espace voulu. Cependant le prix est très attractif, et la réalisation du projet sera plus rapide. Ensuite vient la verrière composée de modules qui sera moins esthétique que les deux types énoncés précédemment, et l’épaisseur de la structure sera plus imposante, et laissera ainsi passer moins de lumière. Toutefois, ce genre de construction est le moins couteux.

Ces questions qu’il ne faut pas manquer de poser

Lorsque vous procèderez à votre « étude de marché », n’hésitez pas à prévoir un questionnaire précis à l’avance, qui déterminera le choix de l’artisan, ainsi que le type de verrière favorisé.
Ainsi, renseignez-vous sur le type exact de matériaux qui sera choisi. Ensuite, n’hésitez pas à demander de voir des exemples de finitions, comme les soudures, qui se doivent d’être propres et bien poncées, le type de verre choisi, ainsi que le mastic qui sera utilisé pour fixer les vitrages. Le type de peinture qui sera utilisé est également à questionner, car une peinture de type Epoxy se montrera plus couteuse, mais la qualité est d’un tout autre niveau.

Enfin, si vous hésitez encore, faites la demande de visiter un showroom, qui sera à n’en pas douter le dernier test à réaliser pour faire votre choix.
En conclusion, n’oubliez pas que la verrière n’a qu’un but esthétique, et pas d’isolant phonique à part entière. Ainsi, prenez le temps de faire le meilleur choix, pour profiter au maximum de cette structure métallique, où vous pourrez vous adonner à vos passions, de la plus poétique manière qui soit.

 

Crédit photo : pagesperso orange

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.